Bouchard et Wozniak donnent la victoire au Canada

Montréal, 8 février 2014 (Sportcom) – Eugenie Bouchard et Aleksandra Wozniak (photo) ont procuré une avance de 2-0 au Canada contre la Serbie, samedi, au centre Claude-Robillard, au premier jour de leur affrontement dans le groupe mondial II de la Fed Cup.
 
C’est Aleksandra Wozniak, maintenant 274e joueuse au monde, qui a ouvert les hostilités pour le Canada. Au terme d’une longue bataille, la Blainvilloise de 26 ans s’est finalement imposée 7-5, 2-6 et 6-4 sur la Serbe Vesna Dolonc, 117e au monde.
 
« C’est une joueuse très combative alors je m’attendais à une bonne bataille, a indiqué Wozniak. On a eu de longs échanges et c’était difficile de faire des points contre elle. Elle a commencé le match très fort et elle frappait très bien. Je me suis accrochée. J’ai continué d’avancer et d’accélérer dans la balle. Je savais que mon jeu allait se replacer. »
 
Menée 5-1 au premier set, la Québécoise a effectué une remontée spectaculaire. Remportant six jeux consécutifs, elle a finalement soutiré la première manche à son adversaire. Dolonc n’a toutefois pas perdu de temps pour revenir à la charge.
 
« Elle a un peu changé sa stratégie au deuxième set, a expliqué Wozniak. Elle était très régulière et jouait très bien. Je devais être encore plus constante et appliquer mon jeu aux bons moments. Je continuais à me concentrer à chaque point, à me battre et à essayer d’imposer mon rythme. » 
 
Après avoir échappé la deuxième manche, Wozniak a entamé la troisième avec aplomb et plus de constance au service. Chauffée par la foule, la Québécoise a réussi à prendre l’ascendant et à procurer une première victoire aux siennes.
 
« C’est formidable de jouer à la maison. La foule nous donne tellement d’énergie. Elle t’aide à te surpasser sur le terrain, surtout dans les moments difficiles. On adore avoir la chance de jouer devant nos partisans. »
 
Ce fut ensuite au tour d’Eugenie Bouchard, 19e raquette mondiale, de fouler le court. Opposée à la Serbe Jovana Jaksic, la Montréalaise de 19 ans s’est facilement imposée 6-1 et 6-0.
 
Le capitaine de l’équipe canadienne, Sylvain Bruneau, a désigné Eugenie Bouchard pour affronter Vesna Dolonc dans le troisième match qui aura lieu dimanche.
 
Si nécessaire, un autre match de simple, opposant cette fois Aleksandra Wozniak à Jovana Jaksic, sera présenté. Un cinquième match, en double celui-là, pourrait déterminer l’issue du duel entre les deux équipes en cas d’impasse. Dans une telle éventualité, les Canadiennes Sharon Fichman et Gabriela Dabrowski se mesureront aux Serbes Aleksandra Krunic et Nina Stojanovic.
 
Montréal, 9 février 2014 (Sportcom) – Dans un match à sens unique, Eugenie Bouchard a défait Vesna Dolonc 6-0 et 6-3 pour procurer la victoire au Canada face à la Serbie en première ronde du groupe mondial II de la Fed Cup, dimanche, au Complexe sportif Claude-Robillard.
 
Alors que les Canadiennes menaient leurs opposantes 2-0 à l’amorce de la deuxième journée de compétition, Bouchard, 19e joueuse mondiale, n’avait clairement pas l’intention de s’éterniser sur le terrain. La Montréalaise de 19 ans a entrepris son match en lion contre Vesna Dolonc, 117e au monde. Bousculée de gauche à droite par les puissantes frappes de son adversaire, la Serbe n’a été guère plus qu’une figurante au premier set qui n’a duré que 17 minutes.
 
La Serbe a connu de meilleurs moments en deuxième manche. Elle a profité d’une petite baisse de régime de la part de la Québécoise pour s’inscrire au pointage grâce à un bris de service dès le premier jeu.
 
« J’ai eu des difficultés au début du deuxième set avec mon service. J’ai fait des doubles fautes et je n’étais pas heureuse de ça, a dit Bouchard. J’ai manqué des balles et j’étais un peu sortie de mon match. Mais je me suis ressaisie et j’ai été plus constante avec mes coups par la suite », a expliqué la joueuse de Westmount.
 
Bouchard a aussitôt repris son bris et ses bonnes habitudes. Toujours aussi dominante en fond de terrain, la demi-finaliste des derniers Internationaux d’Australie s’est toutefois montrée plus chancelante au service. Elle a dû sauver trois balles de bris à la cinquième partie pour finalement remporter le point et reprendre les devants.
 
« C’était un point important. Je suis restée bien concentrée, j’ai pris ça un point à la fois. Ça m’a aidée, a-t-elle indiqué. Le deuxième set a certainement été plus difficile et serré. Elle a réussi quelques bons coups. Malgré quelques erreurs ici et là, je me suis bien battue. J’ai réussi à la briser dans les moments importants et à faire ce que j’avais à faire. »
 
Dolonc a paru plus en jambes au deuxième set et plus déterminée à profiter de ses chances. Elle a d’ailleurs brisé à nouveau Bouchard au septième jeu. Incapable de remporter des points avec son service, la Serbe était toutefois limitée dans ses moyens. Une seule fois, elle a réussi à gagner un jeu au service.
 
Bouchard a finalement scellé l’issue du match avec un as, son septième, après 58 minutes de jeu. Ses partisans, nombreux à être venus l’encourager, en auraient certainement pris davantage. C’est d’ailleurs entourée de toutous offerts par ses admirateurs que la Québécoise s’est adressée aux médias après la rencontre.
 
« C’est bien parce que ce sont des animaux du pays! En Australie, on me donnait des animaux australiens », a rigolé Bouchard, qui commence à manquer d’espaces pour loger les nombreuses offrandes de ses partisans. Sur une note plus sérieuse, elle a dressé un bilan très positif de cette victoire contre la Serbie.
 
« Je suis heureuse de ce que j’ai accompli cette fin de semaine. J’ai fait deux matchs solides et j’ai aidé le Canada à gagner. C’est quelque chose dont je suis fière. Toute l’équipe est très heureuse de cette victoire et on a hâte à la prochaine étape en avril. On a les meilleures joueuses au Canada sur cette équipe et je crois qu’on peut aller très loin. »
 
Rappelons que Bouchard avait été très expéditive samedi face à la jeune Jovana Jaksic, qu’elle a défait en moins d’une heure 6-1 et 6-0.
Lors du match d’ouverture entre les deux équipes, la Blainvilloise Aleksandra Wozniak, 274e joueuse au monde, avait battu Dolonc en trois manches 7-5, 2-6 et 6-4.
 
Les Ontariennes Sharon Fichman et Gabriela Dabrowski, désignées pour le double par le capitaine Sylvain Bruneau, complétaient la formation canadienne. Dans un quatrième match sans enjeu, les Canadiennes se sont inclinées 2-6, 6-3 et 10-8 devant les Serbes Aleksandra Krunic et Nina Stojanovic.

Social

Dernières nouvelles