Le parcours Cendrillon d’Aleksandra Wozniak

 

La Coupe Rogers, qui fait vibrer les amateurs de tennis de Montréal depuis de nombreuses années, est un incontournable du calendrier estival. Au cours des cinq prochains vendredis, nous vous ferons revivre des parcours Cendrillon qui se sont déroulés dans la métropole. Cette semaine, nous vous invitons à suivre celui d’Aleksandra Wozniak à la Coupe Rogers de 2012.

La Québécoise impressionne, pour le plus grand bonheur des partisans

La Blainvilloise, qui occupait alors le 55e échelon mondial après avoir été 21e en 2009, avait obtenu un laissez-passer pour le tableau principal et a prouvé aux organisateurs du tournoi qu’ils avaient fait un choix judicieux. En effet, au premier tour, elle a livré une chaude bataille à la Slovaque Daniela Hantuchova, alors 35eraquette mondiale. Malgré un retard d’une heure causé par la pluie, la Québécoise a remporté ce premier match en deux manches de 7-5 et 7-6 (5).

Un défi de taille l’attendait au tour suivant, car elle devait croiser le fer avec la Serbe Jelena Jankovic, une ex-numéro un mondiale qui avait dominé leurs quatre duels précédents. Portée par les encouragements de la foule, Aleksandra a été impitoyable, surprenant la 13e tête de série en des comptes de 6-2 et 6-3, en une heure et 31 minutes. Après la rencontre, elle a affirmé : « C’est vraiment excitant d’être enfin passée au troisième tour, surtout ici à Montréal, devant mes partisans. C’est probablement la meilleure saison de ma carrière, et cette victoire ne pouvait arriver à un meilleur moment. »

C’est l’Américaine Christina McHale, 26e, qui attendait Aleksandra au troisième tour. Malgré un retard de 3-5 à la manche initiale, la Canadienne n’a jamais baissé les bras et est parvenue à niveler la marque à 5-5, puis à forcer la tenue d’un jeu décisif qu’elle a d’ailleurs remporté. Poursuivant sur cette lancée, elle a ravi le service de McHale à trois reprises pour s’envoler avec un gain de 7-6(5) et 6-3. Aleksandra se qualifiait ainsi pour les quarts de finale de la Coupe Rogers pour la première fois en dix tentatives et devenait la première Canadienne à réaliser cet exploit depuis 1992.

C’est finalement la Danoise Caroline Wozniacki, 8e mondiale et 7e tête d’affiche, qui a mis fin au magnifique parcours de la favorite de la foule. Malgré une bataille de tous les instants, Aleksandra a dû s’avouer vaincue en des comptes de 6-4 et 6-4.

Parions que l’édition 2012 de la Coupe Rogers restera gravée à jamais dans la mémoire d’Aleksandra.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la semaine de rêve d’Ana Ivanovic à la Coupe Rogers.

 

Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson

Social

Dernières nouvelles